Home_>_Notre air_>_Extrait des polluants atmosphériques

Extrait des polluants atmosphériques


Les polluants atmosphériques sont néfastes pour notre santé. Outre les sources naturelles, le trafic, les installations de chauffage, l'industrie et l'agriculture comptent parmi les principaux responsables des polluants atmosphériques.

Voici les explications pour chaque polluant atmosphérique par ordre alphabétique:


Benzène (C₆H₆)

Le benzène est une liaison chimique organique à l'odeur aromatique. Le benzène est cancérigène. Le trafic routier motorisé est le principal responsable des émissions de benzène.


Particules fines (PM)

On désigne par particules fines, matières particulaires en suspension ou en anglais «Particulate Matter» (PM), les particules dans l'air qui ne retombent pas immédiatement au sol mais qui demeurent un certain temps dans l'air. Les minuscules particules ne sont pas perceptibles à l'œil nu. Il est uniquement possible de distinguer les particules fines sous forme de «calotte de brume» dans certaines conditions météorologiques. En fonction de la dimension granulaire des particules de poussière, les particules fines sont divisées dans ce que l'on appelle des fractions :

on désigne par PM10 toutes les particules de poussière, dont le diamètre aérodynamique est inférieur ou égal à 10 micromètres (ce sont 10 millionièmes de mètre). Une quantité partielle de la fraction PM10 est constituée par les particules plus fines, dont le diamètre aérodynamique est inférieur à 2,5 micromètres. On les appelle «fraction fine» ou 2,5 (contrairement à la fourchette de taille de 2,5 à 10 micromètres «fraction grossière»). Les plus petites d'entre elles, avec un diamètre aérodynamique inférieur à 0,1 micromètre (ce qui correspond à 100 millionièmes de mètre), sont les particules ultra fines.

Chez l'homme, les PM10 peuvent pénétrer dans la cavité nasale, les PM2,5 jusqu'aux bronches et les alvéoles pulmonaires, et les particules ultra fines jusque dans les tissus pulmonaires, et même dans la circulation sanguine.


> Télécharger : Particules fines et atteintes respiratoires (Source : planète santé)

Langue : Français | Format : PDF (277 kb)


Dioxyde de carbone (CO₂) – ce n'est pas un polluant atmosphérique, mais un gaz à impact sur le climat

Le dioxyde de carbone n'est en fait pas un polluant atmosphérique, parce qu'il a toujours été présent comme composant naturel de l'air atmosphérique. CO₂ est l'abréviation du gaz dioxyde de carbone. Il se compose de carbone et d'oxygène. On ne peut pas voir le CO₂ pur ni le sentir, car il est incolore et inodore. Avec une part de 0,04 %, le gaz est un composant naturel de notre air. Aucune autre substance ne participe plus à l'échange actif entre les particules animée et inanimée de notre environnement. L'homme intervient dans cet équilibre : depuis le début de l'ère industrielle, il brûle de plus en plus de sources énergétiques fossiles, comme par ex. le charbon, ainsi que le mazout, et libère ainsi du CO₂. Lorsque l'air contient trop de dioxyde de carbone, les plantes ne peuvent pas transformer tout le gaz, qui reste alors dans l'air. Une concentration trop élevée en dioxyde de carbone dans l'air peut entraîner un réchauffement global et causer ainsi le déséquilibre de notre écosystème. Afin de protéger l'environnement et le climat, il est important de libérer le moins possible de CO₂ supplémentaire.


Monoxyde de carbone (CO)

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz incolore, inodore et insipide. C'est une substance respiratoire toxique. La principale cause de la pollution de CO dans l'air est le trafic automobile.


Ozone (O3)

L'ozone est un gaz à odeur âcre, qui irrite les voies respiratoires et qui est toxique. Il n'est que faiblement émis directement, par ex. par les moteurs à combustion, mais il est produit par d'autres polluants atmosphériques comme les oxydes d'azote et les hydrocarbures non brûlés, en particulier en présence d'une forte lumière du soleil. Sa formation est ainsi favorisée par les émissions produites précédemment.


Oxydes d'azote (NOx)

Les oxydes d'azote (abréviation NOx) sont des composés azotés oxydés gazeux présents dans l'atmosphère. Du point de vue de l'hygiène de l'air, les deux composés monoxyde d'azote (NO) et dioxyde d'azote (NO₂) sont importants en première ligne. Les oxydes d'azote sont produits par la combustion de carburants et de combustibles fossiles. Ils sont principalement émis sous forme de monoxyde d'azote (NO), qui se transforme relativement rapidement en dioxyde d'azote (NO) plus toxique dans l'atmosphère.


Autres documents à télécharger

What we blow out when we floor the throttle (Source : Empa)

Langue : Anglais | Format : PDF (359 kb)



© 2020 Top Torque AG

Notre site Web utilise des cookies pour améliorer le service. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Accepter